X men Day of future past: Les X men sont de retour

ImageRésumé du film

Nous sommes dans le futur, en 2023. Les humains et les mutants ont été exterminés ou envoyer dans des camps par des robots appelés Sentinelles. Les derniers survivants essayent de rester envie mais pour combien de temps ? Afin de changer le cours des évènements, le professeur Charles Xavier et Magnéto, envoient Wolverine en 1973 à la rencontre de leur version plus jeune. Wolverine « Logan » va devoir retrouver Charles et Magnéto afin de les convaincre qu’une guerre va éclater par une suite d’évènements déclenchés par Mystique »une mutante métamorphe ». Seulement Charles a renoncé à ses pouvoirs et Magnéto est emprisonné dans le Pentagone.

Infos sur le film

Réalisé par Bryan Singer

Avec Hugh Jackman, James McAvoy, Michael Fassenber, Jennifer Lawrence

Genre : Action, Science fiction

Nationalité : Américain, Britannique

Durée du film : 2h12 environ

C’est quoi les X men ?

X men, c’est un groupe de super héros. Un groupe d’individu qui, à cause d’une mutation génétique, se voit doter de super pouvoirs. Leur pouvoir se dévoile au moment de l’adolescence et chaque mutant peut sombrer soit du bon coté soit du mauvais coté. Pour ce faire, Charles Xavier, lui aussi mutant, a fondé une école pour jeune mutant leur permettant d’apprendre à maitriser leur don. Grace à sa machine »le cerebro » et aussi à son pouvoir de télépathie, Charles arrive à repérer dans le monde entier tout les mutants. Malheureusement, il ne peut pas aider tout le monde et les autres mutants qui n’ont pas la chance de le rencontrer ou qui l’ont rejeté, s’égarent et certains choisissent la voie du mal. Certains se regroupent avec un mutant très puissant et ancien ami de Charles : Erik alias Magnéto qui a la capacité de contrôler le magnétisme. X men c’est aussi une histoire entre les humains et les mutants qui ne sont pas acceptés. Ils sont considérés comme des monstres. La politique s’en mêle aussi et tente de voter une loi pour les emprisonner. Le groupe de mutant du coté du professeur Xavier essayent de se faire accepter, alors que le groupe de Magneto est en guerre contre l’humanité. Le groupe des X men doit donc constamment contrer les action de Magneto et sa bande.

ImageUne saga qui a débutée en 2000

C’est en aout 2000 qu’X men a fait son entrée sur grand écran. Le succès à été très rapidement au rendez vous et beaucoup de films sur ce groupe de mutants ont vu le jour. X men, X men 2, X men 3, X men : Wolverine Origins « qui s’attardait sur la naissance du personnage de Wolverine »personnage que beaucoup de fans adorent » avant qu’il fasse partit des X men ». En 2011, nous avons droit à une nouvelle série de films sur l’univers X men. Cette fois-ci, l’intrigue s’attarde sur la naissance du groupe des X men. Le film est intitulé X men : Le commencement ou First class en Anglais. Comment Charles Xavier a rencontré Erik ? Comment sont ils devenus ennemis ? L’histoire nous montre tout ce qu’il c’est passé avant que les mutants révèlent leur existence au monde entier, avant la naissance de l’école de Charles Xavier, avant la naissance des X men. Voici l’ordre chronologique pour ceux qui aimeraient commencer cette longue série de films plus palpitants, spectaculaires et passionnants les uns que les autres :

-X men Le commencement

– X men Wolverine Origins

-X men

-X men 2

-X men 3 L’affrontement final

-Wolverine Le combat de l’immortel

– X men Day of future past “qui navigue entre passé et futur”. C’est-à-dire entre la suite de X men le commencement et la fin de Wolverine le combat de l’immortel.

Récapitulatif du film précédent : Wolverine le combat de l’immortel

Suite à la mort tragique de Jean Grey, le professeur Xavier et Cyclope « dans X men 3 l’affrontement final », Logan a décidé de quitter son ancienne vie. Errant sans but, vivant loin du monde et tentant d’oublier celle qu’il aimait, il est contacté par une jeune japonaise qui lui demande de l’accompagner au Japon pour dire adieu à un homme qu’il a sauver par le passé mais aussi pour qu’il protège sa petite fille traquée par les Yakuza. Lors de cette aventure, Logan va affronter un ennemi qui lui fera perdre l’adamantium recouvrant son squelette qui lui permettait de vieillir très lentement et avait une plus grande capacité à ce régénérer. Deux ans après ces évènements, alors qu’il est dans un aéroport, Logan se retrouve face à Magnéto qui lui révèle que des humains sont en train de fabriquer quelque chose qui pourrait menacer l’existence de tous les mutants. Logan, méfiant ne lui accorde pas sa confiance. Quand, soudain, Charles Xavier apparait. Bien vivant. Logan, sous le choc, obtient comme réponse de la part de Charles qu’il a lui aussi de nombreux dons. Sa simple présence confirme que Magnéto avait raison sur la menace à venir. Il rejoint alors avec Charles et Magnéto.

Image Bryan Singer de retour derrière la caméra

Je n’ai qu’une chose à dire: Merci Brian Singer d’être revenu, merci SURTOUT d’avoir réparé toutes les erreurs du réalisateur Brett Ratner dans X men 3 L’affrontement final qui, même si il était très bon, à complètement saccagé l’histoire. Nous commençons le film avec un superbe monologue de Charles Xavier sur fond apocalyptique avec les humains et les mutants envoyés dans des camps ou pour certains tués. Ca démarre très fort puisque du coté des survivants qui n’ont pas été capturés, des membres de l’école de Charles Xavier luttent pour leur survie. Malheureusement ils sont tous recherchés par des robots quasi invulnérables : Les sentinelles. On assiste là à un vrai carnage. Les robots semblent invincibles et même le plus puissant des X men ne pourrait les vaincre de par leur nombre mais aussi leur force. Pour changer le cours des choses « à la manière des films Terminator », la mutante Kitty Pride arrive à renvoyer dans le passé Logan « Wolverine » avant qu’une succession d’évènements ne fasse commencer cette guerre perdu d’avance. La musique d’introduction de X men se fait alors retentir. Frissons assurés surtout pour les nostalgiques qui n’avaient pas entendu cette musique depuis X men 3. Le thème des 3 premiers x men est donc de retour mais dans une version plus épique, plus spectaculaire. On nous donne vraiment le ton du film : l’émotion.

Image

Beaucoup d’incohérences qui font tache

Malgré le fait que ca reste un excellent divertissement avec certes, peu de scènes d’action si on le compare à l’excellent Avenger, le film est rempli d’incohérences. Vous rêviez de voir Wolverine dans sa VRAIE combinaison jaune »scène vue dans les scènes coupées de Wolverine le combat de l’immortel »? Rien dans le film. Aucune explication sur la réapparition de l’adamantium dans le corps de Wolverine. En gros, entre Wolverine le combat de l’immortel et X men day of futur past « les passages du futur », il y a un trou d’une bonne dizaine d’années. Pas d’explication non plus sur la réapparition de Charles Xavier qui avait été désintégré dans le troisième X men. Seulement pour cette incohérence, si vous écouté les commentaires audio dans les bonus de X men 3, il est dit que Charles a transféré sa conscience dans le corps de son frère jumeau. D’autres incohérences sont à noter mais moins graves que celles précédemment révélées.

Image

Vif argent : détesté au départ, adulé ensuite

Comme je le disais, il n’y a pas énormément de scènes d’action mais c’est tant mieux finalement. A noter une scène complètement fun avec un nouveau mutant « Quicksilver ou Vif argent », un mutant capable de courir à une vitesse surhumaine. L’acteur l’incarnant c’est Evan Peters « vu dans Kick ass » et que beaucoup de gens détestaient »comme moi » avant même de voir le film. Il faut dire que niveau look, il était franchement ridicule. Quelle ne fut pas ma stupéfaction de voir que ce personnage est brillant. Un personnage qui ne craint absolument rien et très drôle. Malgré sa présence dans seulement 20 min de film, on peut dire qu’il aura fait plaisir à beaucoup de fans. A noter qu’il est d’ores et déjà assuré de jouer dans le prochain X men.

Image

Un casting de folie

Le film se passant aussi bien dans le futur que dans le passé « 1970 », de grands bouleversements auront lieu. Il faut le dire, beaucoup vont sauter de leur fauteuil en assistant, impuissants devant des choses dramatiques. Coté casting, c’est la folie, Hugh Jackman est de retour pour la septième fois et son personnage de Wolverine occupe une fois de plus la première place « ca en agacera certains, moi j’ai adoré ». Un personnage qui évolue de films en films et qui devient de plus en plus fidèle à sa version comics. Jennifer Lawrence dans le rôle de Mystique nous livre une très bonne prestation avec un personnage fort en caractère. James Mcavoy « Charles Xavier version jeune » est INCROYABLE. J’étais scié devant son incroyable jeu. Un personnage qui suite aux évènements de X men le commencement avait renoncé à ses pouvoirs. Un Professeur x bien loin de celui qui dirige l’école des mutants des années plus tard. Michael Fassenber en Magneto c est que du bonheur avec un Magnéto qui fini par faire peur. Pour ce qui est d’Omar Sy dans la peau de Bishop, « un mutant qui absorbe l’énergie et autres pouvoirs et en projette des formes plus puissantes »  on ne le voit que 5min. Le pire c’est qu’il ne parle pratiquement pas. Décevant. Surtout quand on le voit mis en avant sur l’affiche du film aux cotés de Wolverine. Les nostalgiques des premiers X men seront ravis de revoir : Anna Paquin « Malicia qui fait une petite apparition », Halle Berry « Tornade », Ellen Page « Kitty », Shawn Ashmore « Iceberg », les grands Patrick Stewart « le vieux Charles Xavier » et Ian McKellen « le vieux magneto » mais aussi encore d’autres surprises qui devraient faire plaisir aux fans. Mon seul regret c’est que j’aurai aimé une rencontre entre les versions présentes et passé des X men.

Un spectacle aux nombreuses surprises

Pour tout le reste, on va de surprises en surprises et des clins d’oeil aux comics sont nombreux. Alors le film a des défauts, mais quel spectacle auditif et visuel. Après ca vaut pas l’excellent film Avenger Je pense que beaucoup comme moi s’attendaient à ce que ce l’action et les relations entre les personnages principaux soit construits comme dans Avenger. C’est pour cette raison que du niveau action j’ai été un peu déçu. Le film est très spectaculaire, mais on s’attend finalement à mieux surtout quand on voit la bande annonce du film. Ne vous méprenez pas, le film est loin d’être décevant car malgré ces incohérences et le manque de scènes d’action, il n’en demeure pas moins très intense et héroïque. Le mot d’ordre est l’émotion. On passe du rire aux larmes et assistons à des évènements bons mais d’autres tragiques. Du coté de la musique, même si elle aide pas mal à resté scotché au fauteuil, elle n’est cependant pas marquante à part le thème principal du film. Les effets spéciaux sont fabuleux et on comprend pourquoi le film a couté très cher. Les personnages sont aussi attachants les uns que les autres et débordent tous d’un grand charisme. Nous avons toujours droit à un Wolverine qui balance des répliques hilarantes et à un Charles Xavier » le jeune » qui s’y mets lui aussi. Beaucoup de scènes mythiques et qui deviendront pour certaines cultes. Du coté de l’histoire, malgré les incohérences citées, il y a une excellente continuité. Ce qui est très rare dans ce genre de film. Le réalisateur a très bien respecté le travail de ses prédécesseurs et nous montre encore une fois son talent pour réaliser un film de super héros. Au final, X men day of futur past est un peu sous exploité mais n’en demeure pas moins brillants du coté de son casting, de ses clins d’œil aux comics, des costumes, des rebondissements monstrueux et jamais vus, de toutes sortes d’émotions que le spectateur ressentira, de ses effets spéciaux incroyables et de cette histoire naviguant entre passé et futur passionnante. La suite en 2016 avec un film qui devrait frémir les fans : X men Apocalypse.

Pour conclure

Depuis la sortie du premier X men, jusqu’à aujourd’hui, on c’est attaché aux héros du film. Partagé avec eux leur peurs, leurs craintes. Dans X men Days of futur past, tout ces héros à qui l’on c’est attachés, sont tous en grand danger. Le suspense, l’angoisse, le stress, la peur qu’un de nos héros ne meure est du coup omniprésent pendant tout le film. On assiste là du coup à de grands moments d’émotion d’une intensité rare pour un film Marvel « sauf depuis The amazing spiderman «. La gestion des lumières, des musiques font de certaines scènes des moments aussi bien tragiques que des moments où l’on pleure de joie. Ce X men est donc très réussit. C’est bien construit, c’est sincère, les acteurs sont tous brillants et apportent beaucoup à l’histoire même si pour certains, leur passages à l’écran est rapide. Les scènes d’action sont très réussies avec des effets spéciaux incroyables « les ralentis sont fabuleux et très bien détaillés ». Je recommande ce film pour la bonne et simple raison que ce n’est pas qu’un blockbuster, c’est un film philosophique avec des répliques magnifiques sur le courage, sur l’acceptation de soi, sur les différences. X men est donc le parfait exemple de ce pourquoi j’aime tant les films et bandes dessinées de super héros.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.