Dire qu’on se plaint de la SNCF…

L’une des surprises de l’année 2016, coup de cœur de l’été, Le dernier train pour Busan, réalisé par le Sud-Coréen Sanh-Ho Yeon, nous embarque dans un drame/survival horror à couper le souffle. Un virus c’est répandu dans toute la Corée du Sud, alors que l’état d’urgence est décrété, les passagers d’un train se livrent à … Lire la suite Dire qu’on se plaint de la SNCF…

L’aventure avec un grand A commence

16 Septembre 1981, vêtu d’une chemise blanche style safari, d’un pantalon gris kaki à pinces, de chaussures montantes et d’un blouson en cuir, coiffé d’un chapeau d’aventurier en feutre poil, armé d’un fouet et d’un revolver, un professeur d’archéologie, expert en occultisme et aventurier à ses heures perdues, n’allait pas tarder à donner un nom … Lire la suite L’aventure avec un grand A commence

Il était une fois, une sirène atteinte de cleptomanie aigue

36ème long métrage  et 28ème grand classique d’animation des studios Disney, inspiré du conte du même nom de Hans Christian Andersen et réalisé par Ron Clements et John Musker, La petite sirène marqua la renaissance, le second âge d’or des studios qui avaient essuyé un semi échec avec Oliver et Compagnie. Succès commercial, succès critique … Lire la suite Il était une fois, une sirène atteinte de cleptomanie aigue

Il était une fois, les vraies fausses origines d’Alien

En 1979, Ridley Scott bouleversa le cinéma de science fiction avec Alien, le huitième passager. Succès oblige, ce premier opus donnera naissance à trois autres films réalisés respectivement par James Cameron, David Fincher et Jean-Pierre Jeunet, dont le dernier sortira en 1997. 2012 marquera le retour de Ridley Scott aux commandes. Cette fois, pas de … Lire la suite Il était une fois, les vraies fausses origines d’Alien

Chérie, je crois que je commence à rouiller

Après le succès du premier opus, ce n’était qu’une question de temps avant que Robocop fasse son retour au cinéma. Tout simplement intitulé Robocop 2, cette suite reprendra quelques temps après la fin du premier opus. Paul Verhoeven, bien trop occupé à s’attaquer à un certain Total Recall, cède sa place à Irvin Kershner, réalisateur … Lire la suite Chérie, je crois que je commence à rouiller