Valérian et la cité des milles planètes: Le VRAI retour de Luc Besson ?

Malavita, Adèle blanc-sec, Lucy, depuis quelques années, Luc Besson semble avoir perdu son mojo, s’attirant les foudres de ses fans inconditionnels. Cette année, le réalisateur revient de nouveau à un genre qu’il affectionne tout particulièrement : la science fiction. Après Le cinquième élément, c’est le retour du space opéra à la française avec Valerian et la cité des milles mondes, adaptation de la bande dessinée Valerian et Laureline, publiée en 1967 dans le magazine Pilote, et créé par Pierre Cristin et Jean-Claude Mézière. Vrai retour de Besson ou nouveau pétard mouillé ?

 

Fiche Technique

 

Réalisé par Luc Besson

Genre : Science fiction, Action, Aventure

Film Français

Durée : 2h10 environ

 

VALERIAN_Int'l Payoff France_120x160 @25%.indd

L’histoire

 

Dans une futur très lointain, au 28ème siècle, le major Valerian et le sergent Laureline, duo d’agents spatio-temporels voyagent à travers l’univers pour le maintenir en ordre. Sous la direction de leur commandant, après avoir récupérés un petit animal « transmutteur » (une sorte de petit marsupial trop mignon faisant des petites boules d’énergie en guise popo), ils mettent le cap sur Alpha, gigantesque station spatiale devenue une métropole en expansion constante, reliant plusieurs mondes entre eux et abritant des milliers d’espèces extraterrestres différentes venues de l’univers entier. Au fil du temps, ces espèces ont collaborées dans le but d’unir leurs talents, leurs connaissances et leurs ressources pour le bien de tous. Malgré la paix régnant sur cette cité, une force obscure convoite le précieux animal détenu par Valerian et Laureline…

 

 

Casting

 

Cara Delevingne : Laureline

Dane DeHaan : Valerian

Sam Spruell : Général Okto Bar

Kris Wu : Sergent Neza

Clive Owen : Commander Arun Filitt

Rihanna : Bubble

 

Le saviez-vous ?

 

-Le cinquième élément comporte 180 plans avec effets spéciaux. Valérian et la cité des milles planètes lui en compte 2734.

-Les sociétés ILM et  WETA Digital se sont associés à Rodeo FX pour s’attaquer aux effets spéciaux de Valerian.  Ses trois studios d’effets visuels avaient déjà collaborés pour  Le seigneur des anneaux, Lucy, et Avengers 2 : L’ère d’Ultron.

Jean-Claude Mézières, créateur de Valerian qui avait donné un coup de main à Besson pour Le cinquième élément, n’arrêtait pas de demander à ce dernier de réaliser l’adaptation de sa BD.

-La bande dessinée Valerian et Laureline compte pas moins de 21 Tomes + une série animée franco-japonaise d’une saison  de 40 épisodes. A l’occasion du cinquantième anniversaire de la bande dessinée, Luc Besson aura marqué le coup en sortant cette année la version filmique.

 

Les réalisateurs aussi ont des rêves

 

Agé de 10 ans, il était passionné de la bande dessinée de science fiction. 45 ans plus tard, son rêve d’enfant devient réalité. Luc Besson, réalisateur de Léon, Le cinquième élément et Lucy voulait faire depuis longtemps un film sur Valérian et Laureline. Seulement, il fallait s’armer de patience. Pour quelle raison ? Tout simplement parce que, dans la série animé et la bande dessinée « Valérian et Laureline », l’histoire ne compte qu’une douzaine de personnages humains. Tous les autres sont des extraterrestres. C’est la sortie d’Avatar et ses progrès technologiques illimités qui a déclenché le feu vert à Besson pour qu’il se lance enfin.

debut valerian et la cite des milles planetes

Que l’on aime ou que l’on n’aime pas, n’oublions jamais que Luc Besson demeure le SEUL réalisateur français à proposer des films de science fiction aussi beaux que les blockbusters américains. Les premières critiques américaines n’ont pas été tendres avec Valerian et la cité des milles planètes. Quant aux critiques françaises, c’était plutôt mitigé. J’y ai cru au retour de Besson, je n’ai pas désespéré malgré le fait que j’ai été dégouté de Lucy. Ayant lu des critiques par-ci par là avant d’aller voir le film, je suis allé au cinéma sans attendre quoi que ce soit de Valerian. Si, j’attendais à être encore déçu. Surprise, sans avoir adoré le film, j’ai passé un excellent moment.  Généreux, univers immense, Valerian, sans égaler un Star Wars d’un point de vue scénaristique, égal l’univers par son esthétisme. Un space opéra bourré de détails, d’imagination et de créativité non négligeables. Un cadeau  pour tout cinéphile et rêveur qui se respecte.

 

Star Wars à la française ?

 

Quand Le cinquième élément rencontre Avatar, Mad Max (le temps d’un passage), Inception et Star Wars, c’est d’emblée ce que l’on ressent en voyant la patte graphique de Valerian. Difficile de ne pas voir des ressemblances à ces célèbres films dans Valerian. Cependant, le film ne les copie pas, garde son identité, son style d’écriture, sa vision propre.  Tout comme Avatar, Valerian sidère par la richesse de son univers ainsi que sa beauté à couper le souffle. La dernière fois qu’on avait vu un space opéra de cette envergure, c’était pour le Cinquième élément en 1997. Et encore, Valerian compte beaucoup plus d’effets spéciaux que ce dernier. Fans du bestiaire et des diverses planètes de Star Wars et Star trek, vous allez être aux anges.

20161021_164627
Un Doghan Daguis en chair et en os, que j’ai pu voir lors du Comic Con de 2016.

Des tonnes d’espèces aliens différentes et loufoques (très fan du trio des Doghan Daguis, informateurs avares), des robots, des planètes que l’on aimerait habiter (comme la planète paradisiaque ressemblant à une grande plage et se nommant « Mül » où l’espèce alien y habitant respire la joie de vivre), des gadgets, des armes et tenues futuristes, des vaisseaux (comme L’intruder, le vaisseau de Valerian et Laureline où vous y ferez la connaissance d’Alex, l’ordinateur de bord doté d’une personnalité à part entière), des idées visuelles jamais vues sur grand écran, vous allez en prendre plein les mirettes.

big market valerian et la cite des milles planetes
Bienvenue au Big Market. Suivez Thaziit, votre guide.

Comment faire oublier le passage du « Big Market », gigantesque souk virtuel où vous faites vos emplettes dans deux niveaux de réalités : ceux qui portent des lunettes virtuelles, et ceux qui n’en portent pas ? Comment oublier ce plan séquence où Valerian, vêtu d’une tenue de combat traverse différents niveaux de la station Alpha ? Ou bien encore ce célèbre passage ô combien culte voyant la chanteuse Rihanna faisant un numéro de transformisme à la fois glamour et spectaculaire ? Possibilités infinies, définition même du pur divertissement où vos rêves deviennent réalité.

marsupial transmutteur valerian et la cite des milles planetes
Vous savez les perles de bain? Et bien..elles sortent du derrière de cette bestiole innocente…

Avec Valérian et la cité des milles planètes, on sent que Besson c’est éclaté. Et il n’est pas le seul, il veut partager sa joie avec nous. Pour ça, en plus de nous offrir un visuel étonnant, il inclut dans son film différentes guests. Attention, petit jeu où vous allez vous amuser à retrouvé quel acteur joue tel ou tel personnage. Rutger Hauer (célèbre Roy Batty dans Blade Runner), Clive Owen, John Goodman (juste la voix), Ethan Hawke (très excentrique et énergique), Alain Chabat (dans un rôle anecdotique mais fun), ou bien la chanteuse Rihanna (qui obtient une place de choix sur l’affiche de notre film), et bien d’autres, il y aura de quoi faire.

rihanna valerian et la cite des milles planetes

Pour Rihanna, je me suis surpris à aimé son personnage, Bubble, un alien artiste de cabaret ayant la particularité de se transformer à volonté. La chanteuse y est tout particulièrement émouvante, sincère et attachante. Pourtant, je ne l’ai jamais porté dans mon cœur.

valerian et laureline valerian et la cite des milles planetes

Et Dane DeHaan et Cara Delevingne dans tout ça ? Parce que oui, c’est justement ce qui me faisait peur dans ce film : ce duo d’acteurs. Et bien je suis plutôt mitigé, tantôt surpris, tantôt déçu. Alors que Dane DeHaan livre un personnage détestable (mais bizarrement attachant vers la fin) dont on éprouvera une folle envie de lui coller une paire de claques pour son coté imbu de lui-même et son coté  dragueur invétéré (le type harcèle Laureline du début jusqu’à la fin pour qu’elle l’épouse), Cara Delevingne brille par son charisme. Tout le contraire de DeHaan, l’actrice s’implique à la fois dans les scènes d’action, à la fois dans les scènes plus calmes. Mention à la doubleuse française et sa voix toute douce. C’est la marque de fabrique de Luc Besson : les héroïnes au caractère fort. Courageuse, forte, intelligente, mystérieuse, fascinante, charmante, Laureline se joint à Nikita, Mathilda, Lucy. Pourquoi ne pas avoir nommé le film Valérian et Laureline ? Surtout que Laureline, on l’a voit beaucoup plus que Valerian. Mystère, machisme, ou Valerian, c’est plus vendeur, je ne sais pas.

rencontre alien valerian la cite des milles planetes

Oui, tout n’est pas tout rose pour Valerian et la cité des milles planètes. Bien qu’on n’assistera pas à un accident industriel (pour une fois je ne suis pas d’accord sur le bashing entourant ce film), Valerian ose des choses, nous offrant par ailleurs l’une des plus belles scènes d’introduction jamais vue au cinéma (pas de dialogues, juste en toile de fois la splendide musique Space Oddity du regretté David Bowie, s’ouvrant en 1977 et nous faisant traverser les âges). Problème de taille : le scénario. Là, c’est le drame et l’ennui qui lentement mais surement, va vous donner la sensation que le film ne finira jamais. Et ça enchaine quelques longueurs, et ça enchaine les sous intrigues juste utiles pour remplir le vide scénaristique et vous montrer encore plus d’aliens.

valerian et la cite des milles planetes arme

Tout ça n’aura pour conséquence que de vous faire suivre le film tel est zombie ou un mec revenu de chez Recall : c’est beau, c’est drôle, c’est émouvant (vers la fin) et c’est fun. On est en plein dans le même ressentis que pour Avatar. La différence c’est que dans Avatar, il y avait un enjeu. Pour Valerian, on n’en a clairement pas. Tout se voit à l’avance, il n’y a pas de surprises d’un point de vue intrigue. Mention au méchant du film : si on n’arrive pas à comprendre direct qui est le méchant…pauvre de nous. Tous ses points négatifs nuisent clairement à tout ce qui entoure Valerian et la cité des milles planètes. Cependant, avec tous les efforts, tout le travail dont à fait preuve Besson et son équipe, ainsi que cette volonté de montrer que les français peuvent faire autre chose que des comédies redondantes sans saveurs, je ne peux pas dire que ce film est à jeter à la poubelle.

 

Au final, claque visuelle, jeu d’acteur assez bon dans l’ensemble, musiques dans le ton bien que peu mémorables (il est où Eric Serra ?!), Valerian et la cité des milles planètes, possède un petit coté enfantin naïf, des dialogues un peu niais et clichés (c’est voulu) risquant de ne pas plaire à tout le monde. En fait, ce film, conviendra surtout aux parents et aux enfants. Quant aux autres, certains détesteront par son cruel manque de profondeur scénaristique passé les 40minutes. Pour ma part, Valerian et la cité des milles planètes, c’est un peu comme Avatar, c’est beau à en pleurer, il y a des passages mémorables, mais qu’est ce que c’est long. Au moins, je constate que Besson fait des efforts, et ça, j’apprécie énormément. Il y a du progrès, pourvu que ça continue !

Un commentaire

  1. Ce n’est clairement pas mon type de film. Je sais que je n’accrocherais pas. Mais mon homme se tatait pour aller le voir. Comme il est plutôt bon public et après lecture de ce billet, je pense que cela pourrait lui plaire. Moi-aussi j’avais des doutes sur la prestation de Cara Delevingne, probablement castée à la base pour son côté bankable, plus que pour ses qualités d’actrice.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.