Cendrillon: Même si ton coeur a l’âme en peine, Il faut y croire quand même..

1950 marquera le retour du studio Disney dans la production de longs métrages après huit ans de tensions du coté des employés Disney qui se faisaient de plus en plus nombreux ainsi que la période délicate que fut la seconde guerre mondiale. Du coup, seulement des productions »moins couteuses » de films compilations comme Saludos Amigos et La Mélodie du sud. La période de 1950 à 1973 a été surnommée L’âge d’or pour le studio qui aura lancé beaucoup de productions. Les films Disney reviennent donc avec Cendrillon, film inspiré du conte de Charles Perrault : Cendrillon ou la pantoufle de verre. Même si Cendrillon empruntera beaucoup d’éléments à un autre film sorti quelques années auparavant, Blanche Neige et les sept nains, le film n’en sera pas moins une réussite. Scénario simpliste une fois de plus mais une nouvelle fois, de l’émotion, du rire, des personnages attendrissants, d’autres aussi horribles que l’avait été La Reine dans Blanche Neige, du romantisme, de la tendresse, des chansons envoutantes, une héroïne blonde aux yeux bleus et au teint délicat, un prince charmant « même si une fois encore on ne le verra que très peu suite aux dessinateurs ayant bien du mal à rendre un personnage masculin crédible », des petits animaux mignons tout plein et cette injustice, élément important tout Disney confondu. Les différences avec Blanche Neige et les sept nains, il y en aura, ce qui fera de Cendrillon un film qui parlera à un plus large public.

cendrillon affiche
L’histoire

Après la mort de son père, Cendrillon, une jeune fille, devient la servante de sa belle mère et de ses deux demi-sœurs. Condamnée à s’habiller de haillons et s’occuper de toutes les taches ménagères de la maison, elle garde cependant l’espoir qu’un jour, ses rêves d’amour se réaliseront. Pendant ce temps, au château, le roi est en colère contre son fils, le Prince, qui n’a toujours pas trouvé l’amour. Le roi souhaitant le voir fonder une famille et ainsi, avoir des petits enfants. Pour le retour de voyage du Prince, afin de forcer le destin, il organise un grand bal et invite toutes les jeunes filles du royaume dans l’espoir que son fils trouve le grand amour.

 

Infos sur le film

Réalisé par Wilfred Jackson, Hamilton Luske, Clyde Geromini
Genre : Animation, Romance, Musical, Fantastique, Famille
Film Américain
Durée du film : 1h15 environ

 

Anecdotes

-Le film a été nominé 3 fois aux oscars. Meilleur mixage, Meilleure chanson pour Bibbidi-Bobbidi-Boo et Meilleures musiques. Il remportera néanmoins une victoire au Festival de Berlin, l’ours d’or pour le Best Musical et le prix spécial de la Mostra de Venise.
-L’actrice Américaine Helen Stanley a servi de modèle pour concevoir le personnage de Cendrillon.
-Plus de 750 dont 300 dessinateurs ont participés à la conception du film. Sans eux, le film aurait mit une cinquantaine d’années à voir le jour.
-Toutes les séquences où apparaissent les humains ont été tournées par de vrais acteurs et ont ainsi servis de modèle pour la gestuelle de nos personnages. Technique qui permettra par la même occasion de rendre ses personnages plus expressifs et dégageant encore plus d’émotions.
-Pour les paysages et décors, on utilisera la technique de la copie de prises de vue réelle permettant de tester de nouveaux angles et mouvements de caméra et rendant les décors plus réels sans passer par le dessin animé.

Le début de notre histoire

Il était une fois, dans un pays lointain, un royaume paisible et prospère qui baignait dans le romantisme et les traditions. Vivait là, dans un château majestueux, un gentilhomme veuf et sa petite fille Cendrillon. Bien qu’étant un père attentionné, donnant à son enfant bien aimé, la tendresse qu’il convenait, il pensait néanmoins que l’amour d’une mère lui était indispensable. Ainsi décida-t-il de se remarier, choisissant pour seconde épouse, une femme de sa condition ayant elle-même deux filles de l’âge de Cendrillon. Ce n’est qu’au décès prématuré de ce brave homme que la véritable nature de son épouse se révéla. C’était une femme froide, cruelle, follement jalouse du charme et de la beauté de Cendrillon et surtout bien décidée à faire prévaloir les intérêts de ses abominables filles. Au fil des années, le château tomba en ruine et la fortune de la famille fut dilapidée pour satisfaire les caprices des deux jeunes filles, pendant que Cendrillon, trompée et humiliée se retrouvait reléguée au rôle de servante dans sa propre maison. Malgré cela, Cendrillon demeurait douce et charmante car chaque matin, elle gardait l’espoir qu’un jour ses rêves de bonheur finissent par se réaliser.

Cendrillon Vs Blanche Neige

vlcsnap-2016-01-26-11h09m43s406
On le remarque très vite dans Cendrillon, tous les éléments du conte de Princesse sont présents. Une jeune fille à la beauté éclatante perds ses parents et se retrouve à vivre avec une belle mère jalouse de sa beauté, une jeune femme troquant ses beaux vêtements en haillon, devenant la servante de la maison, n’ayant jamais le droit de quitter la maison et ayant pour seul ami des animaux auprès de qui elle peut se confier mais cet espoir, toujours présent.

vlcsnap-2016-01-26-11h12m03s579

Cette fois, la méchante de notre film, la belle mère, ne sera pas seule puisque ses deux filles l’accompagnent ainsi que l’animal de compagnie de la petite famille : Lucifer, un gros chat ayant la cruauté de la belle mère, aussi vaniteux que sa maitresse.

vlcsnap-2016-01-26-11h56m20s024

Contrairement à Blanche Neige, Cendrillon est un personnage moins mièvre que cette dernière. La jeune femme a de plus une gestuelle de femme ordinaire et des expressions franches ainsi qu’une attitude moins théâtrale. Certes nous sommes une fois de plus face à une jeune orpheline n’ayant que pour seul amis des animaux, mais cette fois, les animaux lui parlent vraiment. Cendrillon est une jeune fille charmante, à la beauté éclatante. Soumise, exploitée et humiliée par sa belle mère et ses demi sœurs « même l’horloge s’y met », elle garde cependant secret son rêve de vie heureuse et de trouver le grand amour. Elle s’est liée d’amitié avec une bande de souris menée par Jaq, le chef de la bande qui sera assisté par Gus, une souris grassouillette et gourmande. Souris dont elle a même confectionné des vêtements. Elle peut compter sur elles pour l’aider dans ses taches quotidiennes. Les souris ne seront d’ailleurs pas les seuls animaux à donner un peu de joie et de compagnie à Cendrillon. Pataud, un chien de la race des Limier, loyal mais paresseux, Major, un cheval gris, côtoient la jeune fille depuis qu’elle est enfant. Il y a aussi des petits oiseaux, réveillant délicatement chaque matin Cendrillon et l’aide à prendre sa toilette et faire son lit. Là où on peut aussi noter une différence avec Blanche Neige c’est du coté de l’élément perturbateur « plutôt LES » de notre histoire qui s’acharneront constamment contre notre héroïne:
vlcsnap-2016-01-26-15h37m47s747

La belle mère, cruelle, injuste, égoïste et dangereuse » dépourvue de pouvoirs magiques, elle est cependant d’une cruauté sans pareille. Un personnage calculateur d’une grande hypocrisie, le rendant aussi dangereux qu’un autre vilain de l’univers Disney. Avec ses traits, expressions et regard froid, le personnage est crédible aux yeux du spectateur qui peut très bien l’identifié avec un membre de son entourage, qu’il soit personnel ou professionnel. La belle mère et Cendrillon sont les seuls personnages à avoir des traits et un design aussi sérieux.
vlcsnap-2016-01-26-15h37m03s948

Javotte et Anastasie, les deux demi-sœurs plus bêtes que méchantes. Deux personnages aux traits de dessins différents de ceux de la belle mère. Le design des deux jeunes filles les fait du coup passer pour comiques. Javotte est maladroite et gâtée par sa mère, passant son temps à harceler et humilier avec sa sœur la pauvre Cendrillon. Anastasie est comme sa sœur avec en plus une haute estime d’elle-même, étant persuadée qu’elle serait l’épouse idéale pour le Prince. L’entendre chanter risquera de vous faire grincer des dents.
vlcsnap-2016-01-26-15h45m04s943

Lucifer, le chat de compagnie, fourbe, paresseux, hypocrite, qui passe son temps à dormir, terroriser les souris, provoquer le chien Pataud ou Cendrillon. On remarque physiquement que Lucifer ressemble beaucoup au chat du Cheshire dans Alice aux pays des merveilles. Lucifer contribuera lui aussi aux nombreuses scènes comiques de notre film.

Quand Cendrillon recevra une invitation la convient à un bal donné en l’honneur du Prince, elle saute sur l’occasion dans l’espoir de sortir de son calvaire quotidien et peut être de rencontrer l’amour. Ce ne sera pas aux gouts de la marâtre et de ses deux filles qui feront tout pour que Cendrillon n’aille pas au bal. Mais la visite de sa marraine la bonne fée pourrait changer son destin.

 

De belles chansons et des personnages hauts en couleurs

vlcsnap-2016-01-26-15h38m09s041

Du coté de la musique mais aussi des chansons, nous avons une fois de plus de quoi vivre 1h15 de joie avec un large choix de chanteurs. Cendrillon et sa très belle chanson Tendre rêve, Javotte et sa chanson Doux rossignol « on ne pourra pas en dire autant de la voix de la jeune femme », La marraine et son célèbre Bibbidi-Bobbidi-Boo, une soliste accompagnée d’un chœur pour le thème de Cendrillon, mais aussi plusieurs paroles chantées par la bande de souris. Dynamisme, romance et humour seront au rendez-vous.

vlcsnap-2016-01-26-15h43m28s568
Vous le verrez, l’atout de charme pour notre film n’est pas vraiment Cendrillon même s’il est bien question de son histoire. L’atout de charme n’est autre que les souris qui auront une place très importante dans notre film et volant presque la vedette à notre héroïne. La bande de Jaq apporte au film une grosse touche d’humour et de légèreté permettant au film de ne pas basculer vers le drame même si, bien entendu, nous y aurons quand même le droit. Ces petits rongeurs nous permettent d’avoir un monde séparé : le monde des humains et le monde des animaux. Jaq et son acolyte Gus donnent une grosse sympathie et du peps à notre film. Évidemment, nos deux souris auront un adversaire en la personne de Lucifer, chat obèse, vicieux, repoussant, ayant les mêmes traits de caractères que sa maitresse. Ses personnages permettent au film d’avoir des scènes drôles et des gags se rapprochant d’un cartoon. De plus, le dialecte des souris, aussi compréhensible que des fois incompréhensible est hilarant « dont le célèbre Zouk Zouk ».
Nos souris sont attachantes et seront, tout comme Cendrillon exposées à pas mal de danger même si elles s’en sortiront toujours. Jaq et sa bande apporte aussi des moments de tendresses e de franche solidarité en s’aidant mutuellement mais aidant aussi Cendrillon dont ils souhaitent que ses rêves se réalisent. L’animation, l’expression et la gestuelle des souris ainsi que du chat Lucifer sont bluffantes. On y croit.

 

Pour conclure

vlcsnap-2016-01-26-15h41m02s889

Treize ans après Blanche Neige et les sept nains, une autre Princesse fait son entrée dans la famille de Disney : Cendrillon. Une héroïne à la fois touchante et attachante, une belle mère cruelle ne pensant qu’à servir les intérêts de ses deux filles, deux filles bêtes comme leurs pieds, un chat vicieux, une bande de souris sympathiques, un roi colérique, capricieux et énergique mais terriblement drôle, un Prince charmant, une bonne fée bienveillante, un grand Duc bras droit du roi apportant avec de dernier une autre touche d’humour, Cendrillon peut compter sur un nombres impressionnants de personnages principaux ou secondaires permettant au film d’avoir un gros point positif. Du coté des chansons, des musiques, c’est de la féérie et magie absolue comme Disney sait si bien faire. De l’humour, de l’injustice, de l’action, de la romance, de la tendresse viennent parfaire notre film. Le plus beau des contes de fées, une histoire envoutante et passionnante agrémentée d’une splendide animation, des scènes et répliques cultes, un chef d’œuvre, un classique Disney à voir, revoir ou qui sait, découvrir. Une fois de plus, un film qui nous montre que tous les rêves sont réalisables, il suffit simplement d’y croire.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.