Spectre: Le James Bond d’antan prend forme

spectre afficheRésumé du film

Un message dissimulé venu tout droit du passé conduit James Bond à enquêter sur une mystérieuse organisation appelée Spectre. Pendant ce temps, à Londres, le nouveau directeur du centre pour la sécurité nationale se questionne sur les agissements de Bond et l’existence du MI6. Bond relevé de ces fonctions continue son enquête grâce à l’aide de Moneypenny et de Q, et parvient à localiser Madeleine Swann, la fille de Mr White « Casino royale, Quantum of solace », qui pourrait permettre à James de détruire Spectre. Seulement, un tueur a été envoyé par le dirigeant de Spectre pour stopper Bond et récupérer Madeleine.

Infos sur le film

Réalisé par Sam Mendes

Avec:
Daniel Craig : James Bond
Christoph Waltz : Frank Oberhauser
Léa Seydoux : Madeline Swann
Naomie Harris : Eve Moneypenny
Ben Wishaw : Q
Ralph Fiennes : M
Dave Bautista : Monsieur Hinx

Genre : Action, Espionnage

Film Américain, Britannique

Durée du film : 2h30 environ

James Bond in Spectre

3 ans d’attente interminable suite à d’autres projets du réalisateur Sam Mendes mais enfin, en 2015, James est de retour au cinéma avec Spectre. On l’attendait de pied ferme ce nouveau James Bond et il est enfin là.

début spectre

Le film démarre déjà comme on l’attendait depuis Casino royale avec son introduction accompagnée de son thème musical que tout le monde connait et donc l’apparition de notre agent secret tirant dans l’écran puis nous commençons notre film. Nous sommes à Mexico, pendant la Dia de Muertos (fête des morts). James Bond est en mission : abattre deux hommes préparant la destruction d’un stade. Ce qu’on ne sait pas c’est que James a été mandaté par la défunte M. Après une lutte engagée avec l’homme pendant la fête des morts, James repart pour Londres avec en sa possession, un anneau avec un motif étrange : une pieuvre. L’homme que James a assassiné faisait partit d’une organisation secrète redoutable appelée Spectre. Petite pause, le générique commence.

Un générique esthétiquement parfait et artistique, presque poétique, accompagné d’une musique douce mais intense composée et chantée par Sam Smith et s’intitulant Writing’s on the wall. Le glamour, les silhouettes de femmes, le danger qui attends James mais ce coté très mélancolique ce fait ressentir. On est certes loin de la dynamique de Casino Royale mais il n’en demeure pas moins une vraie réussite. Des paroles qui collent surtout à l’état d’esprit de James dans cette suite. Un 007 face à ses démons du passé mais aussi du présent nous permet de faire un petit tour en arrière en remontant à Casino Royale. Notre film reprend. Ce qu’il vous attend : une histoire en béton, très bien travaillée avec des scènes d’action spectaculaires. Les 2h30 sembleront courtes.

Tous les films avec Daniel Craig avaient un lien

voiture 007 Q

Comme Mission impossible Protocole fantôme et Rogue nation, Spectre se place dans la continuité des films précédents. Casino Royale, Quantum of solace, Skyfall et donc Spectre ont un lien. C’est d’ailleurs le gros point positif puisque les James Bond avaient toujours des histoires à part. On est aussi dans la continuité de Skyfall qui voyait venir aux sources de notre personnage principal dont on explorait le passé. On continue à se plonger dans l’enfance de notre agent secret. Nous en apprendrons plus sur les évènements marquants de Casino royale et surtout de Skyfall qui marquait la mort tragique de M.

Un James Bond toujours humanisé même si du coté des scènes d’action, notre héros qui prendra de belles raclées, ne versera pas une goute de sang avec en plus un costume toujours impeccable « il y a du dash 2 en 1 là-dessous ». Néanmoins, beaucoup de sueur sur le visage. Dommage car depuis Casino Royale, les blessures de James Bond ne se comptaient plus tellement elles étaient nombreuses. Un petit coté super héros qui est aussi la raison pour laquelle le film est tout public. On veut revenir à des héros sans collant et sans cape et permettre du coup aux enfants de découvrir un autre genre. Alors oui, coté crédibilité dans les scènes d’action, on repassera mais ca a toujours été plus ou moins la marque de fabriques de ses films tout comme ses scènes d’action invraisemblables.

james bond

Action d’une pure réussite et ponctuée par une musique dynamique. Les cascades et effets spéciaux sont bien meilleurs que dans Skyfall. On voit très bien la différence. Seul petit regret, très peu de scènes vues de jour. On est encore une fois dans un James Bond se passant assez souvent la nuit. Moins parfait et mémorable que les scènes de Casino Royale et Skyfall, Spectre n’en demeure pas moins fascinant du coté de son histoire.

Le James Bond d’antan prend forme

TIRE SPECTRE

L’âme torturée, le coté sombre de James Bond « surtout avec ce qu’i avait vécut dans Casino Royale » s’éclaircit et nous permet de revenir à tout ce qui fait le charme de James Bond : le charme, l’élégance, la classe et l’humour. D’ailleurs si vous regardez bien l’expression sur le visage de Bond, vous pourrez voir que contrairement aux autres affiches de ces films précédents, Bond affiche un petit sourire sur celle de Spectre. Un James Bond qui sourit enfin dans notre film et qui serait presque attendrissant. De plus, on comprend vite que depuis Casino royale, il est bien question d’un prologue et donc naissance de cet agent. Daniel Craig, qui nous livrait une belle prestation depuis Casino Royale continue à jouer le James Bond bad ass, déborde encore plus de charisme. Un des seuls James Bond a apporter un coté humain, un James Bond qui souffre, qui pense.

spectre joue la carte du bad guy mystérieux dont l'identité ne sera dévoilée que vers la fin du film
Spectre joue la carte du bad guy mystérieux dont l’identité ne sera dévoilée que vers la fin du film.

Que dire aussi de la prestation de Christoph Waltz « Inglourious Basterds ». Le grand méchant de notre film, l’un des meilleurs bad guy de la série. Un charisme monstrueux. Il en va de même pour Dave Bautista qui joue le rôle de Monsieur Hinx, qui nous rappelle fortement le célèbre Requin dont James Bond avait bien du mal à s’en défaire dans les premiers films. Le coté invincible, machine à tuer et vraie menace pour notre héros est très bien souligné et en fait un adversaire de taille. Attention à la casse ! Le face à face James Bond/ Hinx et James Bond/ Oberhauser sont juste mythiques. On n’avait pas vu ca depuis bien longtemps.

Bond Madeleine

Les scènes glamour seront encore présentes avec l’arrivée de deux nouvelles James Bond girls : Monica Bellucci et Léa Seydoux mais ne comptez pas en voir trop. Là encore la censure semble avoir fait des ravages. On retrouvera avec grand plaisir tout les personnages de l’univers de James Bond (Q et ses gadgets incroyables, le nouveau M, Moneypenny devenue secrétaire). Toute l’âme des James Bond est de retour depuis Skyfall avec une petite touche de modernité. Des gadgets, vous en aurez mais pas aussi démesurés que dans les premiers films. On veut quelque chose de réaliste. Le petit coté kitsch revient quelque peu avec le retour des gadgets « notamment lors d’une scène de course poursuite en voiture ».

Mission Impossible/ Spectre: même trame scénaristique?

ACTION SPECTRE

Un film qui est aussi une réussite sur le plan scénario puisque l’on a droit à une intrigue pour le moins mystérieuse. Un mystère se trame avec cette histoire d’organisation secrète qu’est Spectre. D’ailleurs, on ne peut s’empêcher à voir un gros rapprochement entre cette organisation et celle d’un autre film d’espionnage sortit cet été : Mission Impossible Rogue Nation, qui voyait son héros, Ethan Hunt, aux prises avec une autre organisation secrète : Le syndicat. Il y a de la conspiration dans l’air. Cet élément puis celui de cette tentative de dissolution du MI6 seront similaires aux deux films. La différence ce fera plus du coté de nos héros: Ethan Hunt est un personnage bien moins sombre que James Bond qui travaille de plus, seul. N’oublions pas non plus que James Bond est un séducteur invétéré, tout le contraire de Hunt. Spectre c’est aussi des scènes d’action spectaculaire. Vous aurez ainsi droit à une Course poursuite en voiture dans la ville de Rome, bagarre dans un hélicoptère en plein vol, scènes de fusillades, de quoi en prendre plein les yeux.

Pour conclure

fight spectre

Spectre est une vraie réussite et même si nous retrouvons un James Bond moins torturé que dans les précédents, c’est un plaisir de voir l’évolution du personnage qui se rapproche de très peu du caractère que nous connaissons tous. L’élégance, la classe, le glamour, cette petite touche d’humour font leur entrée mais le coté bourrin de notre interprète est toujours là même si on regrettera le coté un peu trop invincible du personnage qui passera un sale quart d’heure pendant toute la durée du film. On retrouve avec plaisir tous les ingrédients qui font d’un James Bond, un film d’espionnage prenant et captivant. Que ce soit ses personnages, ses gadgets, son générique ou bien cette musique mélodieuse et nostalgique, Spectre est un vrai cadeau pour les fans de 007. Une réalisation encore impeccable, toujours signée Sam Mendes de nouveau derrière la caméra et qui nous montre qu’il sait non seulement filmer les scènes d’action mais aussi nous pondre un scénario étoffé. Le jeu d’acteur est toujours aussi impeccable « même Léa Seydoux la nouvelle venue joue à merveille ». Reste la fin de notre film, qui devrait diviser. L’avant dernier film de Daniel Craig dans la peau de James Bond avant le grand final. Espérons que celui-ci soit aussi une réussite.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.